Fonds covid : à fonds perdus ?

D’importants marchés ont été passés dans le cadre de la lutte contre la pandémie, avec des montants faramineux mais par le biais d’un gré à gré entouré par le caractère « spécial » de la situation. près de 700 millions pour la transformation de Orca Yaoundé en centre de prise en charge

écouter l’éditorial

Le Secrétaire d’Etat à  la Santé publique chargé de la lutte contre les épidémies Alim Ayatou, a signé le 5 octobre 2020 pour le compte du ministre, le communiqué numéro D13-280 portant publication des résultats d’attribution des marchés et lettres commandes spéciaux, passés pour l’acquisition des équipements, des consommables et la réalisation des prestations dans le cadre de la mise en œuvre du plan de riposte contre la covid-19. On lit à l’entame que ces marchés ont été passés suivant l’autorisation du Secrétaire général de la présidence de la république datant du 17 avril 2020. Il faut déjà préciser que ces marchés revêtaient un caractère « spécial », et donc la procédure de passation ne respectait pas les règles en matière de marchés publics qui exigent un appel d’offres pour les marchés des montants supérieurs ou égaux à 5 millions. Les marchés spéciaux de la Covid-19 ont donc été passés de gré à gré.

stade Mbappe Leppe érigé en centre de prise en charge: 75 millions Fcfa

D’après le communiqué, les premiers ont été signés dès le 14 mai 2020, et concernent l’acquisition des lunettes de protection. Deux marchés du genre ont été passés ce jour-là à deux sociétés différentes, à hauteur de 100 000 000 de francs cfa  chacun, et la rubrique « observation » indique que tout a été livré et réceptionné.  La date du 9 juin 2020 a été particulièrement chargée. Le marché des travaux de restructuration de l’ancien bâtiment Orca à Yaoundé en centre spécial de prise en charge des patients a été attribué à l’entreprise Ets Bf Rest Sarl pour un montant de 561 328 125 francs cfa, soit plus d’un demi-milliard de franc. Dans le même temps, un autre contrat était signé avec l’Ets Newdesign Builtshine, pour la maitrise d’œuvre complète de ce même projet, à hauteur de 56 047 500 francs cfa. Ces marchés ont été également livrés et réceptionnés. 70 349 083 francs seront encore dépensés le 24 juillet 2020 toujours pour ce centre à Orca, pour l’aménagement et l’ameublement.

En revenant au 9 juin, deux importants marchés ont été passés au profit des hôpitaux régionaux de Garoua et de Maroua. Le premier pour la construction d’un bâtiment d’isolement hospitalier à l’hôpital régional de Maroua, à hauteur de 239 977 907 francs, le deuxième pour la construction d’un bâtiment pareil à l’hôpital régional de Garoua, pour 230 004 857 francs. Les travaux ont été livrés et réceptionnés pour Garoua et étaient encore en cours pour Maroua, selon la précision du communiqué d’Alim Ayatou. Ce 9 juin 2020 toujours, le groupe Pamic Sarl a bénéficié d’un marché de 300 000 000 de francs pour la livraison de huit véhicules pick-up double cabine 4×4 et deux véhicules station wagon au ministère de la santé, et 6 marchés ont également été passé ce jour pour l’acquisition du matériel médical à 6 société différentes, pour un montant global de 1 476 929 950 Fcfa. Le 2 juillet 2020, le marché de fournitures de 12 autres véhicules pick up double cabine au ministère de la Santé avaient encore été passé cette fois à Abs motor compagny sarl, à hauteur de 339 600 000 francs cfa, et la livraison était encore attendue au 5 octobre.

Hôpitaux

En restant dans le registre de la construction ou la réhabilitation des infrastructures hospitalières dans la cadre de la lutte contre cette pandémie, on peut retenir le marché de viabilisation de 8 immeubles et du centre de Santé à Douala Mbanga Bakoko passé le 29 juin 2020 pour un montant de 239 999 990 francs, à l’entreprise Phase Engeneering Cameroon Sarl, travaux achevés et réceptionnés, la construction d’un bâtiment d’isolement hospitalier à l’hôpital régional de Bertoua pour 199 48 175 francs dont le marché a été passé le même 29 juin à l’entreprise Njb services, avec un additif de 51 891 076 francs pour la construction d’une clôture autour de ce bâtiment. Les travaux ont été achevés et en cours de réception, d’après les termes du communiqué signé le 5 octobre 2020. On a aussi les travaux de réhabilitation du pavillon de neurologie de l’hôpital central de Yaoundé pour 214 999 000 francs attribués aux Ets Fh service, lesquels travaux étaient en cours de finalisation à la date de signature du communiqué.  Il faut dire qu’un montant de 99 999 473 francs a également été accordé à l’Ets Newdesign Builtshine pour la maitrise d’œuvre partielle de suivi contrôle des travaux de réhabilitation de ce pavillon.

Dans la région du Nord-Ouest, un marché a été signé pour la construction d’un bâtiment d’isolement hospitalier à l’hôpital régional de Bamenda le 30 juin 2020 pour un montant de 279 746 143 francs, marché attribué à Alkan Cameroon Sa. Dans la région de l’Adamaoua, l’hôpital régional de Ngaoundéré a bénéficié d’un bâtiment d’isolement dont les travaux ont été attribués aux Ets Grand lux le 1er juillet 2020 pour un montant de 412 637 636 francs, et dans la région du Sud-Ouest l’hôpital régional de Buea a eu droit aussi à un bâtiment d’isolement au coût de 420 402 466 francs, la société Ndoh et frères Sarl était l’attributaire du marché signé le 1er juillet également. Dans ces trois régions, les travaux étaient encore en cours de réalisation au 5 octobre 2020.

Orca Yaoundé réhabilité en centre de prise en charge: 687 724 708 francs Cfa

Dans la région de l’Est, en plus de l’hôpital régional de Bertoua, le Centre de santé intégré de Mandjou a bénéficié d’un bâtiment d’isolement déjà livré, à hauteur de 96 815 216 francs attribués aux Ets Njb services. A Douala, l’aménagement des blocs sanitaires au stade Mbappé Leppé a fait l’objet d’un  marché de 75 041 624 francs a été attribué à l’entreprise Fh services le 5 août 2020. A la date de signature du communiqué, les travaux avaient été livrés et réceptionnés, on peut même y ajouter que ces installations du Stade Mbappé Leppé ont déjà été démantelées. Le même 5 août, le marché de réalisation clé en main des travaux d’extension de l’hôpital général de Yaoundé a été attribué à l’entreprise Pac international Cameroun sarl pour un montant de 383 917 157 francs, marché en cours de réalisation, et le marché de construction d’un bâtiment d’isolement à l’hôpital régional d’Ebolowa d’un montant de 221 400 049 francs a été aussi attribué, on est toujours le 5 août, à la société les Experts Consulting. Les travaux ici ont été livrés et réceptionnés.

Petite curiosité, le marché spécial numéro 055 avait été passé depuis le 1er juillet 2020 pour la fourniture du matériel médical au centre d’isolement d’Ebolowa, d’un coût de 127 278 829 francs à la société Business et cie, fournitures livrés et réceptionnés, mais c’est un mois 4 jours plus tard, le 5 août 2020, que le marché spécial numéro 113 est signé pour la construction de ce centre d’isolement. Conclusion, on avait déjà livré du matériel dans un centre qui n’existait pas. Cette curiosité n’est qu’une parmi tant d’autres qui jonchent le communiqué d’Alim Ayatou. Déjà, à chacun de jeter un coup d’œil sur le centre d’isolement de l’hôpital de sa région, question de se faire une idée sur l’identité véritable des bénéficiaires des fonds Covid. Nous y reviendrons

Roland TSAPI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code