Figure : Dakolé Daïssala, les 6 députés de la différence

Mais Dakolé Daïssala, que l’âge et la santé affaiblissent de plus en plus, reste désormais loyal à son mariage avec le Rdpc. Il soutient la modification de la constitution de 2008 qui supprime la limitation des mandats présidentiels, ce qui permet à Paul Biya de briguer un nouveau mandat en 2011. Il propose cependant qu’il y ait une élection à deux tours et le vote obligatoire pour tous les Camerounais. Paul Biya lui sera reconnaissant en 2013 pour cette loyauté, et le nomme parmi les sénateurs lors de la mise ne place de la C hambre haute du Parlement. Reconnaissance restée intacte 5 ans plus tard lors du renouvellement de la chambre. C’est avec ce titre que le fils de Goundaye a tiré sa révérence le 9 août 2022, à l’âge de 79 ans. Qualifié de caméléon politique, l’homme aura été plutôt celui qui a su s’adapter chaque fois à son environnement pour ne pas être largué, et à sa manière il a influencé le cours de l’histoire du Cameroun, d’une manière que seule cette histoire jugera.