Grand dialogue : timide avancée 3 ans après

L’allègement de la tutelle administrative sur les collectivités territoriales décentralisée n’a pas prospéré. Aucune recommandation de la commission 7 n’a été prise en compte, notamment la réforme du Code de la nationalité pour l’adoption de la double nationalité ou des nationalités multiples. Quant au comité de suivi des recommandations du Grand dialogue, sur les 6 sessions statutaires depuis la création, elle a tenu à 4e le 4 août 2022, au cours de laquelle le premier ministre a déclaré : « la situation n’est pas encore absolument saine, c’est un chemin difficile nous le savons, mais nous voyons déjà la lumière au bout du tunnel. » Le bout du tunnel, Paul Biya l’avait déjà vu et annoncé en novembre 2005 il y 17 ans, c’était au sujet de l’endettement du Cameroun, mais depuis lors il s’est éloigné ! Pour la crise anglophone et le Grand dialogue national, l’histoire semble se répéter.