Equilibre régional : au-delà des générations

Si la pratique était applicable avec une certaine équité aux parents, la jeune génération est-elle encore concernée, du simple fait que leurs parents sont originaires des zones sous scolarisées ? Et que devient le vivre ensemble, si deux camarades d’enfance se retrouvent séparés à l’entrée d’une école, et sont clairement informés que cette séparation est le fait qu’ils sont originaires des localités différentes du même pays ? En définitive, si les précurseurs de la pratique de l’équilibre régionale dans les concours administratifs l’inscrivaient dans un processus de construction nationale, il s’est avéré avec le temps être un élément de déconstruction de la nation, avec le brassage social devenu incontournable. À l’heure où le vivre ensemble est devenu un slogan, n’est-il pas souhaitable de dépouiller les textes des vestiges de divisions car à tout point de vue, l’équilibre régional a aujourd’hui transcendé les générations.