Education : les dons de l’asservissement

Il y a des Cetic, des lycées techniques et d’enseignement général sans électricité dans les zones où ces élites se présentent en messie. Tout cela découlant de la mauvaise gouvernance entretenue au sommet et au sein des différentes instances institutionnelles par le système auquel toutes ces élites appartiennent. Le financement de la construction d’une ligne électrique pour un lycée technique, suivi par des machines pour les ateliers par exemple, seraient plus bénéfique pour les enfants. Une bonne qualité de l’éducation garantirait une formation qui permettrait à la jeunesse d’être autonome, indépendant et libre, et cette qualité de l’éducation se défend à l’Assemblée nationale, au sénat, dans les conseils régionaux et municipaux, et c’est dans ces instances que les élites devraient intervenir pour être utiles. La culture des dons contribuent plus à asservir la jeunesse, qu’à la servir.