Afrique : recolonisée par ses richesses

Elf fut et reste une pièce essentielle du dispositif néo-colonial mis en place par Paris, quelques années après les indépendances, afin de maintenir sa tutelle économique et politique sur les pays de son ancien pré carré formellement émancipés. Les “soleils des indépendances”, pour reprendre le titre de l’écrivain africain Ahmadou Kourouma, étaient par avance brouillés.” En définitive, l’affaire Elf a démontré aux yeux du monde et des Africains, comment les richesses africaines sont retournées, ou retournent…contre elle.