Dikolo : les lois foncières galvaudées

En application de cette loi, le bénéficiaire de ce site devait débourser au bas mot 1 milliard 972 millions 500 mille francs cfa pour espérer contenter les populations déguerpies, surtout que le coût annoncé du projet de construction de cet hôtel est de 60 milliards de francs cfa. En attendant de savoir qui se cache derrière ces déguerpissements, le Marriot ayant annoncé que le groupe n’a aucun projet au Cameroun jusqu’en 2023.