Marche vers l’unité : le parti unique

La création du parti unique, qui prendra le nom de l’Union nationale camerounaise (Unc) se ferait sous les auspices d’un comité directeur provisoire (Cdp), dont la composition exprimait le rapport de force et les partages d’influence révélés par la réunion du 11 juin : 22 représentants de l’Union camerounaise, 4 du Kndp, deux du Cnpc et deux du Cuc. Au total, les 3 partis du Cameroun anglophone étaient représentés par 8 membres alors que l’Union camerounaise seul en comptait presque 3 fois plus.