Afrique : la quête permanente de l’identité

René Dumont parlait de l’Afrique noire mal partie, mais 60 ans après, l’attitude des certains Africains laisse plutôt croire qu’ils n’ont pas l’intention de prendre le départ, pour parler de mal partir. Mais les faits sont constants, on ne le dira jamais assez, l’Afrique est l’avenir, riche et prospère, elle n’a pas à avoir faim, qu’il y ait la guerre sur Mars ou Neptune. Les autres l’ont compris, l’espoir est que l’Africain lui-même le comprenne, au plus tôt.