Figure : Foe, le Lion mort au combat

Pendant ce temps qu’est devenue sa mémoire dans son propre pays. Il avait 28 ans quand il mourut, et avait entamé le projet d’un complexe sportif à Nkomo. Des années plus tard, les reportages des médias le décrivaient comme étant en ruine. Un complexe qui aurait dut être réhabilité et servir de site d’entraînement des lions ou d’autres équipes africaines au cours de cette 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations organisée sur ses terres, le Cameroun aurait également pu lui dédier cette compétition qu’il accueille après le passage de tant de générations de lions indomptables, que cela ne serait que juste retour… d’ascenseur