Can 2021 : les lois mises à mal

En règle générale, les lois et règlements sont mis entre parenthèses en temps de guerre ou de catastrophe naturelle. A moins que la Can 2021 ne soit assimilée à une guerre qu’il faut à tout prix gagner, ou à une catastrophe de laquelle il faut se sauver, on ne peut comprendre que les lois et règlements soient aussi allègrement piétinés, les engagements non respectés. La république doit continuer après la compétition, et il faut éviter que certaines pratiques rendues normales au cours de son déroulement, ne fassent cas d’école par la suite.