Football : la Fecafoot face à son destin

Depuis 2013, la Fecafoot est en réalité dirigée par la Fifa et le tribunal arbitral du sport. Depuis 8 ans que le cœur de la Fecafoot bat au rythme imposé par Zurich et par Lausanne, deux villes de la Suisse, où siègent respectivement la Fifa et le Tribunal arbitral du sport. Comme si le siège de la Fecafoot à Tsinga n’était plus occupé que par des marionnettes qui attendent des ordres ou l’onction d’ailleurs pour se bomber le torse. Le Cameroun mérite mieux, le football est un jeu, et ce n’est pas pour un jeu que la Cameroun perdra sa souveraineté.