Figure : Martin Rissouk a Moulong ou l’intégrité judiciaire

Pourtant, contrairement à ses cadets dont certains, comme le disait en 2014 le premier président de la Cour Suprême Alexis Dipanda Mouelle, « se comportent comme des superman, croyant sortir de la cuisse de Jupiter », il n’est pas passé par l’Ecole nationale de l’administration et de la magistrature pour apprendre à être un bon magistrat, ayant été recruté après sa licence en droit. Fervent défenseur de l’indépendance de la justice vis-à-vis du pouvoir exécutif, il ne se serait jamais laissé influencer.