Circulation : les camions grumiers et les tueries urbaines

Robert Nkili, alors ministre des Transports, signait le 20 octobre 2014 un arrêté dont la teneur lit : « Il est interdit la circulation des camions gros porteurs entre 6h et 21h tous les jours sauf les weekends. En outre, la circulation diurne des gros porteurs aux seuls axes périphériques par les autorités de la ville est limitée. Également limité, la vitesse de circulation à 40 km / h aux heures autorisées. Ces mesures du Ministre des Transports concernent particulièrement les grumiers, les ensembles articulés de remorque et de semi-remorque, les camions plateaux, les camions de sable, les camions citernes qu’ils soient vides ou chargés » A ce jour, cette mesure reste strictement appliquée dans la ville de Yaoundé, où ne peut apercevoir des camions-grumiers dans la ville en journée. Mais sur ce point, Douala est restée la ville rebelle, et cette fois la rébellion est entretenue par l’autorité administrative qui laisse faire. Avec au bout des vies humaines à déplorer.