Cote d’Ivoire : Gbagbo libre… de ne plus gêner

Laurent Gbagbo a-t-il fait 10 ans de prison hors de son pays pour rien, certainement pas. Ces 10 ans coïncident également avec le règne d’Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire et la sécurisation de son pouvoir. Il a eu le temps d’achever le premier mandat et de prendre un deuxième en 2015, et un troisième en 2020 avec une victoire de 95,31%. Sans doute le dernier. À la fin de ce mandat en 2025 il aura 84 ans, Gbagbo qu’il avait sorti de force du palais présidentiel pour s’installer avec l’aide de la France, peut donc rentrer. Il n’est plus une gêne, et sera lui-même à 80 ans. Mais le journal français libération, sous la plume de Maria Malagardis, a publié le 31 mars 2021 à l’annonce de l’acquittement définitif de Gbagbo, un article au titre aussi évocateur que révélateur : « L’acquittement de Laurent Gbagbo ne doit pas faire oublier la responsabilité de la France. » En réalité, Gbagbo est désormais libre…de ne pas gêner le pouvoir