Produits de contrebande : la distraction du gouvernement

Et quand lors d’une descente pour constater le phénomène, le ministre du commerce en vient à affirmer que les produits qui sont sur notre marché « sont sous surveillance et conforme pour l’essentiel », il confirme là simplement que les membres du gouvernement et les populations ne vivent pas dans le même pays, ou plutôt que dans le même pays, il y a Camerounais à part entière comme eux, et des camerounais entièrement à part comme les autres…exposés aux produits de contrefaçon