Drame de Dschang : qui paye la note ?

Bref, déterminer avec exactitude qui était dans le bus de la mort est une paire de manche, déterminer combien ils étaient au total au moment de la survenance du drame est une autre paire de manche plus difficile encore à enfiler, et savoir qui est qui parmi les calcinés est simplement un labyrinthe dans lequel il faudra s’engouffrer sans espoir de trouver un bout de fil d’Ariane. La complexité de cette affaire est donc plus que réelle.