Figure : Justin Dioro, la probité qui vient de Kiiki

le premier ministre remarqua lors de son témoignage que “ Justin Ndioro avait choisi de laisser à la postérité une trace immatérielle ”. « Justin sur les traces de Juste », « Justin Dioro, un modèle de probité dans un Cameroun corrompu », « Justin Dioro ou la leçon d’humilité qui vient de Kiiki », sont autant de Une qui ont barré les journaux à l’annonce du décès de cet homme, qui malgré ces qualités, n’aura pas passé plus de 58 ans sur terre. Ce qui laisse penser que Justin le Juste, aura été victime d’une certaine injustice de la nature. Ce qui n’enlève rien au modèle qu’il reste, dont les autres gouvernants devraient s’inspirer, car comme l’a rappelé à l’occasion de ses obsèques le révérend Dieudonné Massi Gams, actuel président de la Conac, quel que soit ta grandeur, tu es poussière, et tu es retournera poussière.