Budget 2021 : 41 milliards pour trois instances inutiles

Pour le Senat, en dehors des titres aussi, il ne reste rien à ses membres. Par formalité, les lois introduites à l’assemblée nationale y sont envoyées après débat mais juste pour donner un sens au vocable navette parlementaire, mais dans le fond les sénateurs ne peuvent rien y apporter. Ils peuvent simplement donner des avis ou des recommandations, auxquels les députés ne sont pas tenus. Finalement l’on a un Senat figurant, une assemblée nationale passoire et un Conseil économique inexistant, trois instances qui réussissent tout de même à poncer 41 milliards de francs cfa au budget de l’Etat, chaque année,