Elections 2020 : le pouvoir en guerre contre lui-même

Le pouvoir se prépare pour une élection comme l’on se prépare pour aller en guerre, une guerre non seulement contre les fauteurs de troubles mais aussi contre le boycott. Mais à bien y regarder, c’est contre lui-même que le pouvoir se prépare à aller en guerre, parce que c’est bien lui le premier à avoir organisé le boycott de ces élections, en laissant pourrir une situation qui aurait dû être maîtrisée aux premières heures, en niant l’existence d’une crise aussi visible que le nez sur le visage, en trouvant des solutions inappropriées aux problèmes existants.